+ 26°C
logo The Real Madagascar

Morombe

Address
Morondava
See more information

Morombe

Le long du canal de Mozambique, entre Tuléar et Morondava, Morombe se fait discrète. La vie y est calme et paisible et se fait au rythme des marées. Morombe se trouve à 1230 kilomètres au sud- ouest d’Antananarivo.
Découvrir cette ville, c’est aller de surprise en surprise. Ses lagons turquoise que délimitent l’une des plus grandes barrières de corail du monde cèdent la place à une mangrove d’un vert intense, celui des palétuviers. Morombe est riche en espèces végétales dont des variétés de baobabs que l’on ne rencontre nulle part ailleurs. Les plus étonnants sont les baobabs « jumeaux » et un arbre spectaculaire considéré comme le plus vieux baobab de Madagascar.
Composée essentiellement de deux ethnies, les Vezo et les Masikoro, la majeure partie des habitants a développé une activité de pêche semi-nomade. Au port, un spectacle journalier de boutres (un genre de voilier) et de goélettes à voile anime la ville. Les pêcheurs, après avoir sillonné les villages d’Ampasilava, d’Andranopasy, d’Ambatomilo, la « baie des Assassins » et d’Andavadaoka, ramènent leurs importantes cargaisons à Morombe, leur base logistique.
Un chantier naval a également pris place dans le port et des pirogues à balancier, les boutres et les goélettes à voile, y sont fabriqués. Les amoureux de la mer se réjouiront des activités nautiques comme les excursions en bateau, la plongée et la chasse sous-marine, le windsurf, le snorkeling, la pêche au gros et le kayak de mer.

QUAND Y ALLER?

Avec son climat subaride et chaud, Morombe présente une longue saison sèche allant de mars à novembre. La température moyenne est de 24°C. Les seuls mois où il fait frais, sont les mois de juin, et de juillet.

COMMENT S’Y RENDRE?

Par la route, il faudra compter environ 10 heures de trajet. Possibilité de rallier Morondava à Morombe en pirogues à voile ou en boutre. Il est recommandé de partir avec un guide expérimenté.

 

QUE VOIR?

Possibilité de pousser encore de 50 kilomètres jusqu’à Andavadoaka pour vous rafraîchir dans une belle crique. Ou d’aller à Salary découvrir des magnifiques dunes de sable blanc et des eaux turquoise. De là, on aperçoit d’autres îlots mais interdits à la visite car considérés par la population locale comme sacrés. Enfin, à noter, le lac Ihotry qui a la particularité d’être un lac salé. Les amateurs d’ornithologie se régaleront d’avance à l’idée de traverser une forêt de baobabs pour leurs observations. La route qui mène à ce petit paradis naturel fait alterner steppes et savanes arbustives.

Avis

( 0 )
basé sur 0 avis
Qualité
( 0 )
Emplacement
( 0 )
Service
( 0 )
Prix
( 0 )
Ambiance
( 0 )

    Il n'y a pas encore de commentaire.