+ 23°C
logo The Real Madagascar

INTERVIEW – Directrice de l’INTH

Accueil / Non classé

INTERVIEW – Directrice de l’INTH

Date: Aug 3, 2021
Author: TheRealMadagascar 67 Pas de commentaire

Noromanana RABENITANY
Directrice de l’INTH

« Former des préposés bien accrédités »

L’Institut National de Tourisme et d’Hôtellerie (INTH) est un organisme rattaché au ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie, chargé de la formation des futurs professionnels de haut niveau pour ces deux secteurs. Il y a deux mois, il a lancé une formation professionnelle qualifiante aux métiers de base en commis de cuisine, serveur/barman et femme de chambre. Noromanana Rabenitany, Directeur de l’Institut, livre des détails sur cette nouveauté. L’interview !

En septembre, l’INTH a lancé une formation professionnelle qualifiante de douze mois. De quoi s’agit-il, concrètement ?

Dans le secteur de l’hôtellerie, le personnel qualifié aux métiers de base comme le commis de cuisine, serveur et femme de chambre précisément, manque parfois. C’est pour cela que nous nous sommes concertés avec la Fédération des Hôteliers et Restaurateurs de Madagascar (FHORM) et les Fonds malgaches de formation professionnelle (FMFP), et avons lancé ensemble cette formation professionnelle qualifiante aux métiers de base. Ce cursus est inédit, car il s’adresse aux jeunes qui n’ont pas pu aller au-delà de la classe de 3eme, mais qui souhaitent s’engager dans le secteur. D’une durée d’une année, la formation se déroule en alternance, soit deux mois à l’Institut, suivis de deux mois en entreprise et ainsi de suite. Cette première promotion est composée de 67 apprentis, dont 24 commis de cuisine 24 serveurs barman 18 femmes de chambre.

Après ce cursus, qui vont embaucher ces jeunes talents ?

Les hôtels et restaurants membres de la FHORM ont déjà déclaré leur promesse d’embauche. C’est pour cela qu’elles s’impliquent fastueusement dans la formation de ces jeunes. C’est auprès de ces entreprises que les étudiants vont passer leurs stages pratiques. Elles vont former leurs futures ressources humaines, si je puis dire. Je voudrais tout d’abord signaler que nous avons reçu une centaine de dossiers de candidature, mais nous ne pouvons prendre que ces quelques soixantaines pour raison de logistique.
La sélection a été faite de concours avec la FHORM, ainsi que des professionnels de haut niveau dans le domaine de l’Hôtellerie/ restauration. En plus de cela, ces étudiants ont signé un engagement d’assiduité au début du cursus. Ce seront des ressources qui ne décevront certainement pas.

En 2019, vous avez signé une convention avec l’Agence Française de Développement. Où en est aujourd’hui ce programme ?

En réalité c’est l’ONTM qui a signé la convention, l’INTH étant bénéficiaire. Il s’agissait, en effet, d’un financement de 2 millions d’euros (8 milliards d’ariary) pour la consolidation de l’INTH. La somme ira dans les travaux d’extension de nos locaux, l’acquisition de nouveaux équipements et matériels, la rénovation de notre curricula d’enseignement. Ce projet veut aussi faire de l’INTH « le » centre national de formation de formateurs, aucun enseignant ne pourra exercer sans y être passé. Nous devrions aussi avoir l’habilitation à délivrer le diplôme par la « validation des acquis et des expériences.» Une partie du projet a été démarré au mois de juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *